Quelles sont les aides pour un premier achat immobilier ?

35
Partager :

L’ achat d’une première maison est une étape importante, permettant à certains de bénéficier de l’aide. Qu’il s’agisse de l’État, des communautés ou même de l’employeur, de nombreuses aides à l’acquisition permettent de financer un bien en tout ou en partie sous certaines conditions.

A lire aussi : Comment souscrire à une assurance-vie?

Le PTZ permet de financer jusqu’à 40% des logements

Le PTZ (prêt à taux zéro) est une aide d’État mise en place pour les personnes à revenu modeste et intermédiaire, mais n’est destinée qu’à ceux qui acquièrent leur premier logement. Il est accordé si le revenu de l’acheteur ne dépasse pas certains seuils et si la résidence est sa résidence principale. Le demandeur doit présenter une demande à une banque subventionnée par l’État et c’est cette banque qui émettra le PTZ au demandeur si elle répond à tous les critères. Ce PTZ est accordé sans taux d’intérêt et peut durer plus de 20, 22 ou 25 ans. Dans D’autre part, il peut ne finance pas entièrement le logement, il ne peut représenter que 40% maximum du prix d’achat, et ce montant est limité à 130.000€. Le PTZ est donc un bon moyen de contribuer à l’achat d’une propriété, et il peut être combiné avec d’autres subventions et un crédit immobilier conventionnel.

A découvrir également : Assurance emprunteur : comment les banques tentent-elles d’entraver la liberté de changer d’assurance ?

Prêt d’action logement : un prêt avec un taux compris entre 0 et 1%

Les salariés des entreprises privées non agricoles qui emploient au moins 10 salariés peuvent bénéficier du prêt au logement, qui est accordé par un organisme collectif 1% de logement. Cette aide peut permettre d’obtenir un prêt de 7 000 à 25 000 EUR à un taux d’intérêt de 0 à 1 %. Elle peut financer jusqu’à 30 % du prix de l’hébergement, et la durée du remboursement est fixée librement, dans la limite de 20 ans.

Le prêt à l’adhésion sociale peut financer un logement complet

Le prêt à l’adhésion sociale (PAS)est un prêt accordé aux acheteurs dont le revenu ne dépasse pas certaines limites fixées. Les logements achetés peuvent aussi bien être des maisons neuves, une ancienne qui nécessite du travail ou non, mais il peut aussi s’agir d’un projet de construction. Le prêt d’adhésion sociale est également accordé à un taux préférentiel et peut financer 100% du prix de la maison . Il peut également être complété par une contribution personnelle, un PTZ, un prêt au logement, un prêt au logement, etc. Le SPG doit être remboursé sur une période de 5 à 30 ans et le taux d’intérêt peut être fixé ou ajusté.

Soutien des villes, départements et régions

De nombreuses villes, départements et régions aident les gens qui achètent leur première maison sous forme de prêts subventionnés ou de subventions au logement : il s’agit souvent de prêts à taux zéro ou d’exonérations de l’impôt foncier pour une certaine période de temps. Il est donc toujours utile de se rendre à la mairie et de prendre contact avec le conseil général et le conseil régional pour connaître les aides accordées. En outre, l’Agence nationale d’information sur le logement (ANIL) mentionne également les communautés favorables à l’adhésion.

Les employeurs et les parties mutuelles peuvent apporter leur soutien

Les employés et les fonctionnaires peuvent recevoir une aide ou des garanties lors de l’achat d’un logement. Certaines sociétés et mutuelles offrent une aide qui peut se présenter sous différentes formes. Cela peut inclure la participation aux résultats de l’entreprise établie dans des entreprises de plus de 50 salariés. Avec l’année, cette participation permet de collecter un montant pour former une contribution lors de l’achat d’une propriété.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons