Comment obtenir main levée Trésor public ?

33
Partager :

A voir aussi : La bonne et la mauvaise dettes, les grandes lignes à prendre en compte

Notification au tiers Titulaire (TD), également appelée saisie, opposition administrative ou opposition au tiers titulaire, est une procédure qui permet à une autorité publique de retirer un montant sur le compte bancaire d’un particulier pour rembourser ses dettes. La notification à des tiers entraîne des frais bancaires supplémentaires qui sont souvent élevés.

► Accès à notre comparaison bancaire

Lire également : Combien de temps après la faillite puis-je acheter une maison ?

Notification au tiers titulaire (TD) : qu’est-ce que c’est ?

Dans le cas des dettes fiscales, des impôts impayés, des amendes… l’administration peut émettre une soi-disant notification au tiers détenteur. Il s’agit d’une procédure obligeant la banque à communiquer les informations du compte bancaire et des comptes d’épargne du client (à l’exclusion des comptes de titres et d’assurance vie) aux autorités fiscales.

Si le montant dû est présent sur le compte bancaire, la banque bloque l’argent. Dans toutefois, si elle n’est pas disponible, la procédure s’arrête là.

Bon à savoir : il y a lesoi-disant solde bancaire insaisissable . Il s’agit d’un montant égal à un mois RSA pour une personne seule, actuellement €559,74 (avril 2019). Ce montant ne peut être saisi ou bloqué en cas de notification au tiers titulaire. De même, certains montants ne peuvent être saisis, comme la LSF, la prime d’activité, les dépenses professionnelles, les prestations d’invalidité…

Procédure concrète

La notification au tiers se fait en deux étapes :

  • Lecourrier écrit est envoyé au contribuable impliqué dans la DTA, ainsi qu’à la banque qui gère le compte bancaire du contribuable
  • Si le montant dû est présent dans le compte, la banque bloque tous les fonds présents sur le compte bancaire pendant 15 jours ouvrables, sauf solde bancaire insaisissable, pour rembourser la dette

La procédure de saisie et de sentence est simple, ce qui en fait une pratique souvent appliquée par le Trésor. Aucune intervention de l’huissier de justice n’est nécessaire. En outre, le DTA est immédiatement : à réception, le montant peut être transféré.

Remarque  : le troisième titulaire n’est pas nécessairement la banque, bien que ce soit généralement le cas. Par exemple, le message peut être envoyé à un locataire pour payer son loyer directement au Trésor, et non au propriétaire, pour rembourser la dette du locataire.

Quelles banques sont impliquées ?

Toutes les banques peuvent être touchées par un avis au tiers détenteur. Banques traditionnelles (BNP Paribas, Société Générale, Banque Populaire…), banques en ligne (Boursorama Banque, ING, Fortuneo, BforBank…) mais aussi néobanques (N26, Orange Bank…). Il est donc inutile de changer de banques pour échapper à eux.

Lorsqu’ une notification est émise par un tiers, toutes les banques où le client a un compte bancaire sont contactées. Si le montant est disponible, toutes les banques peuvent temporairement bloquer les fonds disponibles.

Frais bancaires pour une notification à un tiers titulaire

Dans une notification au titulaire tiers, les montants sont bloqués sur le compte bancaire du client. Il s’agit d’une procédure qui nécessite l’intervention directe d’un conseiller bancaire . Par conséquent, cette intervention sera facturée au client.

Actuellement, les frais de notification à des tiers sont limités par le décret du 27 mars 2014. Ils ne peuvent excéder 10 % du montant retiré, ni 100 euros. Ce plafond des frais bancaires a été instauré récemment. Auparavant, la plupart des banques facturaient jusqu’à 120€, indépendamment de montant dû. Ainsi, les frais bancaires dépassent parfois la dette.

Voici quelques exemples :

  • Fortuneo  : 10% du montant, avec un plafond de 69€
  • ING  : 10% du montant, avec un plafond de 100€
  • Boursorama Bank  : 10% du montant, avec un plafond de 100€
  • Hello bank  : 10% du montant, avec un plafond de 100€
  • BNP Paribas  : 10% du montant, avec un plafond de 100€
  • Société Générale  : 10% du montant, avec un plafond de 100€

Fortuneo est la banque avec les frais les plus bas, avec un maximum de 69€. D’autre part, d’autres banques en ligne et banques traditionnelles facturent toujours le plafond maximum. Une attitude inhabituelle pour les banques en ligne, dont les frais bancaires sont généralement inférieurs à ceux des banques traditionnelles. OffresFortuneo par exemple, une carte MasterCard et Gold gratuite.

changement de banque peut conduire à des économies importantes. Selon nos calculs, passer d’une banque classique à une banque en ligne peut réduire les frais bancaires d’au moins 200€ Le .

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre comparateur bancaire :

► Découvrez notre comparaison des banques et des banques en ligne

Contester un avis au tiers titulaire

Tout comme il est possible de contester les frais bancaires, il est également possible de contester un avis au titulaire tiers si :

  • Le montant a déjà été réglé
  • Il y a une erreur sur la personne
  • La notification est irrégulière : les informations obligatoires ne sont pas informées
  • Les montants demandés ne sont pas dus (la date limite de paiement ne sera pas dépassée)

Le défi ne doit pas être relevé à la banque, qui ne se conforme à la procédure, mais au centre du gouvernement concerné.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons