Quand et comment changer d’assurance habitation ?

33
Partager :

Que ce soit pour une meilleure couverture d’un assureur concurrent, ou en raison du manque de ressources, on peut mettre fin à votre assurance habitation. Vous envisagez d’entamer une procédure pour mettre fin à votre assurance habitation ? Découvrez ce que vous devez savoir sur vos droits et comment résilier votre contrat.

Mettre fin à l’assurance sous Hamon

Grâce à la loi Hamon , tout contrat d’assurance logement conclu après le 1er janvier 2015 peut être résilié par l’assuré à tout moment. En ce qui concerne ceux qui ont souscrit avant le 1er janvier, c’est une histoire complètement différente. Il faudra en effet attendre un an pour que la prochaine extension tacite puisse prendre fin. Et cela à chaque âge adulte. Si l’assuré est locataire, dans le cadre d’une cessation de logement en vertu de la loi Hamon, il peut prendre les mesures à son nouvel assureur .

A voir aussi : Qui paie la franchise en cas de dégât des eaux ?

Dans le cas où l’assuré est le propriétaire, il s’engage à prendre les mesures nécessaires à la résiliation de son assurance habitation. La procédure à suivre n’est pas compliquée. Vous devez envoyer une lettre demandant la résiliation de l’assurance habitation à l’ancien assureur pendant que vous souscrivez au nouvel assureur. Après cela, il sera nécessaire d’attendre un mois après que l’assuré informe l’assureur de la résiliation effective de l’assurance habitation.

Comment la loi de Châtel vous permet-elle de résilier votre assurance habitation ?

Un contrat de logement à risques multiples fonctionne sur le principe du renouvellement tacite . Son renouvellement est donc automatique sans qu’il soit nécessaire de rédiger un nouveau contrat. Grâce à la Loi sur l’assurance habitation Châtel 2005, les assureurs doivent démontrer les droits des assureurs à la date d’échéance annuelle.

A lire aussi : Assurance emprunteur : comment les banques tentent-elles d’entraver la liberté de changer d’assurance ?

Dans le cas où la notification d’expiration est envoyé à l’assuré plus de 15 jours avant la date limite de résiliation du contrat d’assurance logement. Cette date doit être indiquée. Si l’annulation parvient à l’assuré moins de 15 jours avant le délai de préavis, l’assuré dispose d’un délai de 20 jours.

Dans le cas où la date de résiliation n’est pas précisée dans l’avis d’expiration, l’assuré peut résilier son assurance habitation à tout moment. La résiliation du contrat prend effet le jour suivant la date indiquée sur le cachet de la poste.

Résiliation du contrat d’assurance logement en cas de déménagement

changement de résidence est un cas visé à l’article L113-16 de la loi sur les assurances qui permet à l’assuré de résilier à tout moment le contrat d’assurance habitation. Et cela, même s’il n’a pas plus d’un an. Pendant le déménagement, l’assuré la possibilité de rester avec son assurance Le , avec un changement dans le contrat et la prime selon le nouvel hébergement. Par conséquent, il a la possibilité de mettre fin à son assurance habitation et pour une plus avantageuse ailleurs

Dans les deux cas, l’assuré doit notifier le changement dans les 15 jours suivant la date à laquelle il quitte son domicile. Il convient de noter que si l’assuré décide de mettre fin à son assurance habitation, sa demande nécessiterait une preuve. Pour une vente de logement, il suffit d’envoyer à l’assureur, une lettre recommandée avec accusé de réception pour l’informer de la vente. Une copie de l’opération est requise. La résiliation du contrat prendra effet dans un délai d’un mois à compter de la réception du courrier par votre assureur.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons