Quelle autorisation pour la construction d’une pergola ?

Construire une pergola ne doit pas se faire sur un coup de tête. Qu’elle soit bioclimatique ou à toile rétractable, la pose d’une pergola nécessite certaines démarches au préalable. Le respect des formalités doit se faire suivant ces deux situations. La première, c’est lorsqu’il s’agit d’une construction nouvelle (pergola indépendante) et la seconde, c’est dans le cadre d’une construction existante (pergola accolée à un bâtiment). Il faudra toujours prendre le temps de bien se renseigner au préalable avant de vouloir installer une pergola.

Les démarches à entreprendre pour la construction d’une pergola

Réalisable en diverses formes et hauteurs, la pergola offre la possibilité de vivre pleinement l’extérieur. Cependant, il faudra toujours veiller à bien se mettre en conformité avec la réglementation. La pose de pergola doit suivre des normes préétablies. Dans le cadre d’une pergola indépendante, c’est-à-dire une pergola isolée de toutes constructions, il vous faudra vous procurer un permis de construire si son emprise au sol est supérieure à 20 m².

A lire également : 4 erreurs à éviter dans la construction de votre maison neuve

Entre 5 m² et 20 m², la pergola relève clairement de la déclaration préalable de travaux. Par contre, si l’emprise au sol est inférieure à 5 m² et que le terrain ne se trouve pas dans le périmètre d’un secteur sauvegardé, vous n’aurez pas besoin de formalités pour procéder à la pose de pergola.

A lire en complément : Avantages et inconvénients de la motorisation enterrée

Concernant les constructions existantes, la pose de pergola ne saurait se faire sans la délivrance d’un permis de construire. Mais ceci est uniquement valable lorsque l’emprise au sol est supérieure à 20 m². En dessous de 20 m², ou même 40 m² et suivant l’emplacement de votre terrain, une déclaration préalable en mairie devient nécessaire pour la pose de pergola.

Réglementation sur les pergolas démontables

Si vous décidez de vous procurer une pergola démontable, sachez que vous pourrez vous passer de formalités. Cependant, il importe également de préciser que ceci n’est réellement possible que si la durée d’installation n’excède pas trois mois ou 15 jours en secteur sauvegardé. Cette dispense de formalités ne peut également se faire que pour les constructions nouvelles. Pour les bâtiments déjà existants, un permis de construire ou une déclaration préalable sera indispensable. Cela dépendra de l’importance des surfaces envisagées.

Dans tous les cas, prenez toujours la peine de vous renseigner auprès de la mairie avant de procéder à une pose de pergola. C’est seulement ainsi que vous parviendrez à connaître toutes les règles spéciales liées à la structure.