Dans quel quartier réaliser un investissement locatif dans la ville rose ?

8
Partager :

Avec le dispositif Pinel, les locations saisonnières ou encore les locations pour étudiants, l’investissement locatif a toujours le vent en poupe. La première ville de la France où il fait bon d’investir affiche toujours un marché stable.

Bien que cette réalité concerne toute la ville, certains quartiers sont plus à privilégier que d’autres. Lignes de métro, emplacement, proximité d’établissements importants, autant de facteurs à prendre en compte dans chaque quartier.

Lire également : Comment se faire accompagner dans l'achat d'un bien neuf ?

Les rendements attrayants de Saint-Michel et Saint-Ange

Les rendements sont toujours en hausse dans les périphéries des villes. Les quartiers de Saint-Michel et de Saint-Ange sont les plus conseillés.

A lire aussi : Où investir en location courte durée ?

Bien situés, ces quartiers permettent des déplacements faciles grâce à la ligne de métro.

Avec cette ligne, les étudiants peuvent se déplacer plus rapidement. Ainsi, un étudiant habitant à Saint-Michel arrive en 5 minutes seulement aux Carnes.

Saint-Ange, quant à lui, promet aussi d’excellents rendements locatifs. Les studios de 15 m2 se louent entre 500 et 650 euros charges comprises. Un tarif attrayant étant donné l’état du bien. Même les biens anciens trouvent facilement locataires dans les environs.

Dans certains cas, on peut même louer des biens à 400 euros dans les environs. Un prix attractif qui ne risque pas de laisser le logement vacant pendant des années.

Avec le dynamisme, le coût de la vie, un investisseur peut retirer 6% de bénéfice par an même étant sous gestion locative dans la ville de Toulouse environ.

L’hypercentre

Dans l’hypercentre, les demandes sont toujours fortes. Les risques de locations vacantes sont ainsi moindres.

Avec la proximité des écoles, transports en communs et les commerces, ce quartier est toujours prisé.

Dans cette zone de la ville, acheter un logement neuf pour un investissement locatif reste ainsi un bon plan non négligeable.

D’autant plus que le prix au m2 reste très accessible comparé aux autres villes. Il est toutefois conseillé d’investir dans des appartements plus grands. Car la réalité toulousaine est la suivante : à l’achat, plus la surface est petite plus le prix augmentera.

Les Chalets pour les amoureux du patrimoine d’exception

Si vous êtes en quête de viser une cible précise, le quartier des Chalets est un conseillé.

Cette zone dotée de patrimoines importantes connaît de beaux jours auprès de locataires avec des goûts pour les belles structures.

Dans Les Chalets, on retrouve de belles façades néo-classiques datant du XIX ème siècle.

Le quartier offre ainsi une richesse culturelle exemplaire, un tableau parfait pour les adeptes mais aussi les artistes. Mais il sera aussi apprécié pour une vie quotidienne facile.

En effet, on y trouve des écoles réputés, commerces, centres de loisirs mais aussi la ligne de métro Jeanne d’Arc. Le soir venu, le quartier offre une ambiance à part avec ses restaurants, bars et cafés.

Ainsi, Les Chalets est un quartier conseillé pour les investisseurs locatifs pour ses différentes richesses. L’acheteur pourra aussi profiter de la loi Pinel et les avantages liés à la richesse de l’offres culturelle du quartier.

La particularité de Rangueil

Avec des étudiants par milliers qui débarquent dans la ville chaque année, investir dans des quartiers estudiantins reste aussi un bon plan.

Et autant investir dans le quartier de Rangueil. C’est dans ce quartier que l’on retrouve les pôles scientifiques les plus célèbres : CNRS, ISAE. INSERM,…

Avec son CHU, Rangueil jouit d’une bonne réputation dans toute la ville. Avec la ligne de métro B et les lignes de bus, les déplacements y sont faciles. Dans ce quartier, les investisseurs locatifs y trouveront facilement des locataires.

Rangueil est une adresse très recherchée avec un rendement avantageux à l’année. D’autant plus que ce quartier allie parfaitement le cadre urbain et le côté verdoyant de Pech-David.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons