SCPI : Quel investissement immobilier locatif stable ?

1134
Partager :

Les SCPI (Sociétés civiles de placements immobiliers) paraissent avoir le vent en poupe depuis ces dernières années. Mais comment expliquer un tel succès? Pourquoi les SCPI fascinent plusieurs investisseurs ? Quel investissement immobilier locatif stable ? Pour en savoir plus, suivez l’article !

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Les premières SCPI ont commencé depuis les années 1960. Son principe consiste à offrir aux investisseurs un accès au marché de l’immobilier professionnel. Ceci s’effectue par l’achat de parts d’une société de placement consacrée à l’immobilier. Investis dans de nombreux actifs, les SCPI rendent l’immobilier physique accessible à tous en vue d’un investissement modéré avec aucun souci de gestion.

Lire également : Investir dans le logement neuf : Quels avantages

Investir en SCPI s’agit ainsi d’un placement collectif basé sur l’investissement en immobilier. Elle s’adresse spécialement aux particuliers qui désirent diversifier leur épargne en se positionnant sur le marché immobilier. L’investisseur n’investit donc pas en direct dans l’immobilier, mais la SCPI lui permet de placer son argent sur ce type de marché. Ainsi, il peut se constituer un patrimoine qui lui garantira des revenus réguliers.

Sachez toutefois que le capital n’est pas garanti et qu’il y a possibilité de risque de perte en capital. De plus, puisque la SCPI n’est pas un produit coté, elle n’offre pas la même liquidité que d’autres produits financiers cotés.

Lire également : Comment créer une SCI ?

Les différents types de SCPI

Il existe deux grandes catégories de SCPI : les SCPI de rendement et les SCPI fiscales.

Investir en SCPI de rendement

Les SCPI de rendement sont faites pour créer du rendement. Ce sont les SCPI dites d’immobilier d’entreprise n’offrant pas d’avantage fiscal. Toutefois, la plupart des revenus que la SCPI verse est imposable dans la catégorie des revenus fonciers. Différents types de SCPI de rendement existent : la SCPI à capital fixe ou à la SCPI capital variable.

L’objectif est de distribuer des revenus réguliers ou de plus-values immobilières sur les ventes des parts. Le parc immobilier peut varier sensiblement et se compose d’immobiliers professionnels tels que commerces, bureaux, entrepôts ou des structures appartenant à la même thématique (maisons de repos, cliniques…). Il est possible que les surfaces louées soient importantes et génèrent des loyers conséquents.

Investir en SCPI fiscale

Les SCPI fiscales sont faites pour bénéficier d’avantages fiscaux. Comme leur nom l’indique, elles permettent de profiter aux souscripteurs d’avantages fiscaux. Ainsi, elles ne visent pas à générer des revenus importants comme les SCPI de rendement. Le gérant peut ainsi choisir les actifs les plus intéressants, selon leurs qualités intrinsèques, leur situation géographique et l’évolution anticipée de leur valorisation.

Les SCPI fiscales sont aussi appelées SCPI d’immobilier résidentiel. Elles sont investies en immobilier d’habitation comme maison ou appartement. Le parc immobilier de ces sociétés civiles de placement immobilier est constitué d’immobilier neuf ou à rénover en fonction du dispositif fiscal et législatif en vigueur auquel elles sont liées.

En plus d’épargner, la SCPI fiscale permet aux contribuables de défiscaliser afin qu’ils bénéficient de la réduction d’impôt en contrepartie d’une durée de détention (et de location). Il est ainsi conseillé d’effectuer un investissement dans la durée pour ce type de SCPI.

Un placement stable, fort et résilient

Les SCPI paraissent, depuis plusieurs années, démontrer leur efficacité. Plus souple qu’un investissement classique, ce type d’investissement donne la possibilité d’acquérir des parts d’une société pour pouvoir investir dans de l’immobilier tertiaire.

En SCPI, l’investisseur peut réaliser un seul et même placement qui puisse l’amener vers de nombreux secteurs d’activités et aussi divers zones géographiques à travers ce secteur d’immobilier locatif. Il s’agit d’un investissement dans un panel de domaines porteurs représentant des millions d’euros permettant de profiter divers avantages.

Grâce à leurs rendements stables (entre 4 et 6%) et leurs systèmes de fonctionnement, les SCPI offrent l’occasion de constituer et de diversifier un patrimoine immobilier (souscription facile, absence de taxe foncière, pas ou peu de contraintes de gestion…).

Un rapport rendement/risque intéressant

Proche d’un investissement immobilier dans la pierre traditionnelle, ce type de placement a pris de l’ampleur au cours de ces dernières années. Plusieurs investisseurs le considèrent comme étant une solution adaptée et intermédiaire entre le rendement et le risque. Le rapport rendement/risque est assez intéressant pour eux pour préparer leurs retraites ou bénéficier des revenus supplémentaires (revenus fonciers) par rapport à des fonds euros ou des assurances-vie.

Contrairement à un investissement immobilier direct (où le propriétaire gère ses locataires), l’investissement en SCPI est sans contrainte de gestion locative. C’est la société de gestion, dans laquelle l’investissement est fait au départ, qui assure la gestion du placement. Cette société gère en même temps l’ensemble des contraintes ainsi que les décisions de placement.

Ce placement est accessible à n’importe quels budgets puisqu’on parle ici d’achat de parts et non d’un bien dans son ensemble. Ainsi, ce type d’investissement est intéressant pour avoir de l’argent de côté. Concernant l’investissement en SCPI, il est possible de commencer avec seulement quelques milliers d’euros en tant que fonds de portefeuille patrimonial.

Quelles sont les meilleures SCPI de 2022 ?

Il n’est pas facile d’effectuer un classement des meilleures SCPI, puisque la meilleure SCPI pour une personne n’est pas forcément la même pour une autre. En effet, il est absolument essentiel de prendre en considération les objectifs d’investissement de chacun.

Tout d’abord, si vous avez comme objectif primordial de limiter votre facture à l’administration fiscale ou bien de placer votre argent pour la perception de revenus (c’est-à-dire dégager un rendement), alors il est recommandé de vous orienter entre SCPI de rendement et SCPI fiscale.

Toutefois, comme tout autre placement dans l’immobilier locatif, les investissements en SCPI présentent également des risques à connaître. Sachez qu’il s’agit surtout d’un capital et le rendement est non garanti. Par ailleurs, on peut également citer 4 autres risquesles secteurs d’activités, le risque locatif, la fiscalité ou la trésorerie.

Si vous désirez investir dans la meilleure SCPI, gardez à l’esprit qu’une SCPI parfaite convenant à tout un chacun n’existe pas. Par contre, pour réaliser un investissement favorable dans la meilleure SCPI, analysez vos objectifs d’investissement, considérez la composition de votre patrimoine et référez-vous à votre profil d’investisseur. Enfin, il faut bien comprendre le fonctionnement d’une SCPI, ses avantages et ses risques afin d’échapper des erreurs et d’optimiser la stratégie utilisée.

Les avantages fiscaux liés à l’investissement en SCPI

En tant qu’investisseur immobilier locatif, vous serez heureux d’apprendre que les SCPI présentent un certain nombre d’avantages fiscaux. Ces avantages dépendront cependant du type de SCPI dans lequel vous investissez.

Les SCPI fiscales ont pour principal avantage de permettre une réduction d’impôts sur le revenu ou sur la fortune immobilière. Effectivement, elles sont soumises à des régimes fiscaux spécifiques comme la loi Pinel ou encore Malraux qui permettent une défiscalisation partielle ou totale selon la nature et l’étendue des travaux effectués.

Si vous choisissez plutôt les SCPI de rendement, il existe aussi certains avantages fiscaux. Les revenus distribués par ces fonds sont considérés comme des revenus fonciers et bénéficient donc d’un abattement forfaitaire de 30% pour couvrir les charges liées au bien immobilier : travaux, entretien, etc. Si vous êtes détenteur de parts pendant plusieurs années consécutives (au moins 15 ans), alors vos gains seront exonérés d’impôt sur la plus-value immobilière.

Il faut noter que ces avantages ne doivent pas être le seul critère pris en compte lors du choix de votre SCPI car ils peuvent varier selon votre situation personnelle et patrimoniale ainsi que l’évolution permanente des règles fiscales françaises.

Dans tous les cas, il faut se référer aux montants précis inscrits dans les prospectus correspondants aux produits proposés afin de connaître exactement toutes les conditions relatives à chaque instrument financier.

Investir dans une SCPI présente de nombreux avantages fiscaux qu’il faut connaître pour faire un choix éclairé. Ces avantages ne doivent pas être les seuls critères à prendre en compte et il faut bien comprendre le fonctionnement d’une SCPI ainsi que ses risques potentiels.

Comment choisir sa SCPI en fonction de ses objectifs d’investissement et de son profil d’investisseur

Investir dans une SCPI peut être un choix judicieux pour diversifier votre portefeuille immobilier locatif et obtenir des rendements intéressants sur le long terme. Vous devez bien choisir votre SCPI en fonction de vos objectifs d’investissement et de votre profil d’investisseur.

Pour choisir la meilleure SCPI qui correspondra à vos attentes, vous devez prendre en compte plusieurs critères importants tels que les objectifs financiers, la situation fiscale personnelle, la sécurité du placement, ou encore le niveau de risque que vous êtes prêt à supporter.

Si votre priorité est avant tout la rentabilité, alors privilégiez les SCPI spécialisées dans l’immobilier commercial. Les investissements dans ce secteur offrent souvent des rendements plus élevés que ceux liés aux logements résidentiels. Il faudra cependant accepter un certain niveau de risque car ces produits sont généralement considérés comme plus volatils.

D’un autre côté, si vous cherchez plutôt une sécurité financière stable avec une faible prise de risque, optez plutôt pour les SCPI positionnées sur l’habitat résidentiel social ou étudiant. Ces dernières proposent aussi des taux attractifs mais elles sont moins exposées aux fluctuations économiques et ont tendance à fournir davantage de stabilité au fil du temps.

Au-delà des aspects purement financiers et fiscaux, vous devez évaluer les performances financières, ou encore la qualité de la gestion locative qui impactera directement le rendement futur de votre investissement. Vous devez également prendre en compte la distribution des dividendes. Il faut savoir qu’une tranche significative peut être absorbée par ces frais (frais d’acquisition tels que droit d’entrée, commission versée au distributeur) et impacter sensiblement le rendement effectif de votre investissement.

Pour choisir une SCPI répondant parfaitement à vos attentes personnelles et professionnelles en tant qu’investisseur immobilier locatif stable, vous devez évaluer plusieurs critères spécifiques dans un cadre global. Il est recommandé d’être accompagné tout au long de ce processus complexe afin d’éviter toute mauvaise surprise qui pourrait entacher durablement votre réputation, car cela pourrait comporter certains risques non négligeables.

Partager :