Pourquoi traduire ses comptes annuels ?

8
Partager :

C’est la période de l’année où les entreprises commencent à demander la traduction de leurs comptes annuels. Vous souhaitez traduire votre bilan annuel pour communiquer à votre filiale, votre comptable ou dans le cadre d’opérations administratives ou financières à l’étranger ? Dans cet article, nous allons vous donner plusieurs informations sur l’utilité mais également la manière de traduire des comptes annuels de manière pertinente dans des délais rapides.

Que sont les comptes annuels ?

Ce sont des documents qui rendent compte de l’activité financière d’une entreprise au cours de chaque exercice financier et qui sont à la disposition de toutes les personnes liées à l’entreprise. Les comptes annuels se composent des documents suivants : le compte de profits et pertes, l’état des variations des capitaux propres, le bilan et le rapport annuel.

A voir aussi : Bien comprendre la loi Pinel

Les comptes annuels sont généralement présentés sous trois formats :

  • Un modèle spécifique aux PME : un modèle simplifié qui peut être certifié par un commissaire aux comptes, en fonction de la taille, du chiffre d’affaires et des dispositions applicables à l’entreprise.
  • Un modèle pour les grandes entreprises : les comptes annuels sont certifiés et se présentent sous la forme d’états financiers consolidés ou non consolidés.
  • Un modèle pour les fondations : elles varient dans les exigences formelles d’audit et dans la description d’éléments tels que les profits et les pertes, en plus des exemptions applicables en matière d’impôt sur les sociétés.

L’importance de la révision des comptes annuels

La traduction des comptes annuels est une tâche très complexe en raison de la terminologie utilisée et des différents modèles disponibles. Ils contiennent également plusieurs graphiques qui doivent être mis en forme, ce qui complique encore la traduction. Comme ce type de document contient une grande quantité de données numériques, il est extrêmement important de réviser la traduction en profondeur afin de s’assurer que tous les chiffres traduits coïncident avec ceux du document original. Notre outil de traduction valide automatiquement les chiffres des documents, ce qui réduit la nécessité d’effectuer des vérifications manuelles et, par conséquent, le risque d’erreurs.

A lire aussi : Louer un appartement en Seine Saint-Denis, une bonne idée ?

Qui peut réaliser la traduction de comptes annuels ?

Tout le monde ne peut pas réaliser la traduction de comptes annuels. En effet, ce procédé, complexe, requiert une parfaite connaissance des normes comptables mais également fiscales en vigueur. Il est évident que traduire des comptes annuels passe par une connaissance du milieu de l’entreprise mais également de la finance. Ainsi, il est vivement recommandé de confier ce type de prestation à un traducteur financier professionnel. Un tel linguiste connaîtra parfaitement les terminologies utilisées dans un bilan comptable.

Il pourra également adapter le bilan comptable aux devises et aux normes en vigueur dans votre pays cible. Un traducteur marketing ne pourrait par exemple pas maîtriser tous ces aspects et la qualité de votre traduction ne permettrait pas de l’exploiter dans un pays étranger. Il faudra également se passer des traducteurs automatiques qui délivrent des traductions de très mauvaise qualité, surtout dans les langues rares. De même, le traducteur automatique ne possède pas le contexte nécessaire et les glossaires techniques permettant d’exploiter des documents économiques.

Pour conclure

Si votre entreprise fait partie d’une multinationale ou si elle possède des filiales à l’étranger, vous aurez probablement besoin de l’aide d’une agence de traduction professionnelle. Des traducteurs spécialisés dans les domaines financier et juridique traduiront vos comptes annuels et votre bilan comptable, ce qui vous aidera à mettre en place une organisation plus transparente sur le plan financier. Travaillez-vous déjà avec une telle agence ?

Partager :