Comment choisir le bon escalier pour votre maison ?

Que vous construisiez une nouvelle maison ou que vous rénoviez votre maison actuelle, la première chose à retenir lors du choix d’un escalier est qu’il doit vous transporter en toute sécurité d’un niveau à l’autre.

Cela ne veut pas dire que votre escalier ne peut pas être beau, mais l’esthétique doit passer après le fonctionnel. Les escaliers ont des exigences importants à respecter et vos ambitions artistiques ne doivent pas s’y mettre en opposition.

A lire aussi : Construire une maison, les différentes phases de conception

En gardant cela à l’esprit, voici sept points à retenir lorsque vous choisissez un escalier pour votre maison.

1. Commencez tôt

Plus un constructeur d’escalier a une image claire de la maison que vous souhaitez construire, plus il est probable qu’il construira un escalier à la hauteur de vos attentes. Le fait de les contacter tôt aide à mettre cette image au point.

A lire aussi : Appartement accessoire, les généralités à savoir

En effet, cela leur donne plus de temps pour assurer la liaison avec les charpentiers, les constructeurs sur site, les électriciens et les peintres. Cela conduit à des résultats nettement meilleurs, car toutes les personnes impliquées sont mieux informées.

2. Choisissez un style approprié

Comme tous les artisans dignes de ce nom vous le diront, un bon design découle d’une bonne appréciation de l’environnement dans lequel il se trouve. Le style de votre escalier et les matériaux utilisés doivent refléter le style général de votre maison.

C’est l’une des choses à la maison qui ne concerne pas le montant que vous dépensez. C’est une question de taille et de proportion, ainsi que de détails qui correspondent à la conception de la maison. Certaines maisons se prêtent à un très grand escalier, mais d’autres n’en ont tout simplement pas besoin.

3. Considérez l’espace et le stockage

Selon l’avis d’un architecte de formation reconnu dans son domaine, l’espace est l’un des facteurs les plus importants dans le choix d’un escalier. Vous avez une largeur donnée. Et ensuite, vous devez déterminer comment vous souhaitez utiliser cet espace plus vaste. L’escalier le plus approprié en découlera.

A titre d’exemple, un escalier droit avec des contremarches ouvertes est souvent recommandé pour les maisons étroites, car elles créent une illusion d’espace en permettant aux gens de voir à travers toute la maison, de la porte principale à la cour arrière.

Mais bien qu’il «connecte différentes parties de la maison», un escalier ouvert n’est pas le seul style qui convient aux espaces restreints. Il est déjà arrivé qu’un propriétaire ait demandé de fermer l’escalier parce qu’il souhaitait maximiser son espace de stockage en utilisant la surface située sous l’escalier. L’on peut ainsi en tirer que le choix dépend beaucoup des préférences personnelles.

Les personnes possédant des propriétés plus grandes peuvent préférer un escalier en forme de U espacé de manière centrale pour diviser de grands espaces en pièces plus petites ayant des objectifs distincts ou un design plus grand qui positionne l’escalier comme une composante plus importante de la maison.

4. Gardez à l’esprit la sécurité

Les escaliers sont généralement utilisés tous les jours, ce qui implique que vous devez vous sentir en sécurité lorsque vous les utilisez. Demandez-vous si vous vous sentiriez à l’aise de marcher sur un escalier ouvert en bois, un escalier fermé et recouvert de tapis pourrait être une meilleure option.

Lorsqu’il conçoit des escaliers pour des clients âgés, la plupart des spécialistes ajoutent une main courante, s’assurent qu’il n’y a ” rien de déchiqueté ” et adoucissent leurs bords, de sorte que l’impact d’une éventuelle chute est réduite. Une différence de surface à l’entrée et à la sortie de l’escalier peut également réduire les accidents en vous prévenant de la chute imminente.

5. Ne précipitez pas votre décision

En général, la précipitation est l’erreur la plus courante commise par les clients lors du choix d’un escalier. Confronté à tant de façons d’adapter leur conception, la plupart des gens finissent par apporter de nombreux changements à l’idée qu’ils ont initialement adoptée. Et si la décision est précipitée, le client a plus de chances de signer un modèle qu’il pourrait ne plus aimer.

Une fois que l’on a commencé à penser aux meubles, on a généralement commencé à modifier les détails de l’escalier, car on ne construit pas simplement un escalier, mais un escalier adapté à son environnement. Tout cela pour dire que les clients doivent se détendre et prendre leur temps avant de prendre ses décisions.

6. Testez votre conception

En parcourant ces marches avec votre architecte et votre constructeur d’escaliers, vous devez sentir et percevoir un escalier pratique, esthétique et en harmonie avec le style de votre maison. Ces essais doivent être faits avant que le plâtre ne soit collé au cadre.

Regardez les maisons de certains amis et les bâtiments d’expositions et marchez de haut en bas de leurs escaliers qui ont les mêmes dimensions que votre conception pour savoir si vous vous sentez à l’aise. Il y a beaucoup de maisons d’exposition que vous pouvez visiter qui vous donneront également une idée du design.