Qui est responsable des dégradations d’un logement en cours de location ?

Le chimiste de la construction Sika a enregistré un début solide au début de l’année, malgré l’épidémie de coronavirus, même au-dessus des attentes du marché.

Grâce à cette performance, la direction du groupe Zugoi a augmenté ses objectifs de croissance pour toute l’année.

Lire également : Quel type de matelas dans les hôtels ?

Au premier trimestre, la société a enregistré un chiffre d’affaires net de CHF 1.998 milliard, soit une augmentation de 10,2% sur un an. Outre les effets du taux de change, l’augmentation a même été de 12,6%, a déclaré M. Sika mardi dans un communiqué de presse.

Le chiffre d’affaires généré par la société entre janvier et fin mars est légèrement supérieur aux prévisions des analystes consultés par AWP.

A lire également : Comment échapper à une procédure d'expulsion ?

« Nous avons pu suivre notre solide performance au quatrième trimestre de la nouvelle année », a déclaré Paul Schuler, PDG. Le groupe a bénéficié d’une forte demande dans certaines régions pour renforcer sa part de marché, a-t-il ajouté.

Sika a bénéficié d’une augmentation de 25 % du chiffre d’affaires dans la région Asie-Pacifique et 12,8 % dans la région couvrant l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Seules l’Amérique du Nord et du Sud ont connu une baisse de 0,7 % au cours de la période visée par le rapport. Cependant, cette performance négative est due à des effets d’échange prononcés. En excluant les variations de taux de change, les ventes en Amérique du Nord et du Sud ont augmenté de 6,2 %.

Face à cette bonne performance, la direction a partiellement augmenté ses objectifs pour 2021 dans son ensemble, et la croissance à deux chiffres des monnaies locales s’accroît, contre une marge de 6 à 8 % à ce jour. La société s’attend également à une hausse supérieure à la moyenne du bénéfice d’exploitation (Ebit). La marge opérationnelle devrait atteindre 15 %.

Les prévisions en 2023 ont été confirmées, le groupe s’attend à une croissance en monnaies locales de 6% -8% et une augmentation de la marge EBIT à 15% -18% à partir de cette année.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats/awp