Est-ce que l’assurance est obligatoire pour un prêt ?

10
Partager :

L’ assurance emprunteur n’est pas requise pour un prêt immobilier ou un crédit à la consommation. D’autre part, une banque a le droit d’en imposer un à ses clients , elle peut même imposer des garanties spécifiques. Mais il n’a pas le droit de forcer les emprunteurs à conclure un certain contrat d’assurance .

L’ assurance de l’emprunteur est-elle obligatoire ?

La loi n’oblige pasNon les emprunteurs à souscrire une assurance pour leur logement ou leur prêt à la consommation. D’un autre côté, une banque ou une société de crédit peut l’imposer à ses clients. C’est généralement ce qu’ils font dans le cadre d’un prêt immobilier, plus rare pour le crédit à la consommation.

A lire aussi : Comment savoir qui est propriétaire d'une maison en Belgique ?

Cette garantie est dans le sens de l’emprunteur, qui a tout intérêt à protéger sa maison contre les accidents de la vie. D’autre part, il ne voit pas l’utilité dans un prêt à la consommation de plusieurs milliers d’euros.

Si un prêteur fait une assurance emprunteur obligatoire pour un petit crédit, la personne peut choisir une autre institution financière qui ne le fera pas. D’autre part, toutes les banques dans leur ensemble exigent la présence d’une assurance dans le cadre d’un prêt immobilier.

A lire aussi : 3 façons d'augmenter votre cote de crédit, nous parions que vous n'avez jamais essayé

Cependant, la loi protège le consommateur : une banque ne peut imposer un contrat d’assurance emprunteur spécifique , elle ne peut imposer qu’un ensemble de garanties.

Pour information : depuis le 1er février, la prime d’assurance de l’emprunteur doit être prise en compte dans le calcul du taux d’endettement. Pour compenser ce poids supplémentaire, les banques seront en mesure d’augmenter la dette future à 35%.

Assurance de l’emprunteur : ce qu’une banque peut

Une banque a le droit d’imposer la présence d’une assurance emprunteur à un particulier ou à un professionnel. Le a même le droit d’établir des barèmesimposer indiquant le niveau des garanties, selon divers critères, y compris des critères médicaux.

Ces critères dépendent généralement de la situation d’emploi des emprunteurs, de leur revenu, mais aussi de la destination de l’argent emprunté . Un prêteur fera donc systématiquement une demande d’assurance dans le cadre d’un crédit pour des améliorations majeures d’un bien immobilier.

En outre, le créancier a le droit d’imposer jusqu’à 11 garanties spécifiques. Il doit soumettre un formulaire standardisé à son client avec son offre de crédit préalable. Ce formulaire permet à l’emprunteur requérant de trouver une meilleure formule d’assurance de la concurrence.

En résumé, un prêteur d’institution a le droit de :

  • Imposer une assurance emprunteur à son client,
  • imposant une liste de garanties à son client.

Il n’a pas le droit de :

  • Pour imposer un contrat ou une entreprise d’assurance spécifique,
  • refuser un contrat concurrentiel avec les mêmes garanties.

Assurance emprunteur : le droit du client

L’ emprunteur a le droit de choisir le contrat d’assurance approprié pour son immobilier ou crédit à la consommation. La banque ne lui permet généralement pas d’assurer moins de 100 % de sa part du revenu du ménage. D’autre part, il peut choisir d’assurer plus de 100 % pour mieux couvrir son mari.

Il a également le droit de changer d’assurance pendant le crédit, selon les dates suivantes :

  • Dans les 12 mois suivant la signature de l’offre de crédit,
  • toute l’année à la date anniversaire de la signature de la convention de crédit, plus de détails ici.

En réalité, les banques ont ont tendance à faire glisser l’offre précédente de crédit immobilier, pour les questions d’assurance de l’emprunteur. La fameuse offre sera rédigée soudainement après que l’emprunteur aura accepté le contrat proposé par la banque.

Cette pratique est illégale, mais elle est également difficile à prouver. Certains ménages acceptent la politique proposée par le prêteur et recherchent ensuite un meilleur contrat une fois le crédit immobilier accordé.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons